Division 2 : le trou se fait

Les quatre premiers de D2 jouaient tous les quatre à domicile et avaient l'occasion de creuser un trou très important pour l'accès aux demi-finales. Ils ont gagné tous les quatre, et un gouffre de quatre points les sépare maintenant de leurs poursuivants. Nice, battu 5-3 à Belfort, est quasiment éliminé mathématiquement, sauf à battre Brest de sept buts d'écart la semaine prochaine. Nantes n'a plus guère d'espoir après avoir subi la loi du jeu physique de Brest (6-3). Reims - battu 5-3 chez le leader La Roche-sur-Yon - et Toulouse-Blagnac ont un match en moins mais ne sont pas dans une situation enviable. Car devant, on prend confiance. Après des victoires acquises par la défense, Le Havre a fait parler la poudre en attaque et a marqué plus de buts en un match contre les Toulousains (8-4) que dans ses trois victoires précédentes.