Division 2 : Reims renaît

Pannes et reports en tout genre ont alimenté la chronique de la journée de Division 2. La seule rencontre qui se soit déroulée sans problèmes est Belfort - La Roche... surtout pour les locaux qui ont pris la tête du classement en gagnant largement 9-2. Le match au Havre a dû être arrêté vingt minutes en raison de problèmes de glace, ce qui n'a pas empêché Nantes de venir gagner 6-5 chez les Normands, qui n'avaient jamais encaissé autant de buts cette saison. Nice a été victime d'un incendie dans les vestiaires, qui ont détruit son équipement et reporté la rencontre au dimanche matin à 7h30 (pour que Brest puisse prendre son avion du retour) avec du matériel prêté par les loisirs. Pas très matinaux, les Azuréens ont encaissé un 2-10

Et puis il y a le cas du match de la première journée Reims-Toulouse, pour lesquels le TBHC n'avait pas pu se déplacer à cause d'une panne de bus. Entre deux clubs comme toujours peu enclins au compromis, il a fallu trancher en faisant jouer l'aller et le retour en un même week-end, à Châlons en Champagne. Les deux nettes victoires 8-2 et 7-1 ont complètement relancé les Phénix au classement.