Communiqué de presse de la FFHG

Par décision de ce jour, le Tribunal Administratif de Dijon saisit par le CPH Dijonnais en date du 12 février dernier, a ordonné la suspension de la décision du Comité Directeur du 26/09/2006, laquelle avait retiré 9 points au classement général du club.

Aujourd'hui, la FFHG se voit dans l'obligation de recomptabiliser 9 points au club de Dijon. Ce dernier se retrouve désormais 8e au classement général de la Ligue Magnus avec un total de 22 points et participera aux "play-offs".

Cette ordonnance du Juge des Référés va faire l'objet d'une discussion dès demain entre les dirigeants de la Fédération, afin d'une part d'envisager les suites à donner à cette affaire et d'autre part de peser les conséquences sportives de cette décision de justice.

Dix clubs sur treize de la Ligue Magnus ont apporté leur soutien à l'action de la FFHG, par l'envoi d'un courrier au Tribunal Administratif de Dijon. Pour mémoire, par deux fois le Comité National Olympique et Sportif Français a donné raison à la FFHG.

La Fédération Française de Hockey sur Glace maintient le bien fondé de son action aujourd'hui suspendue et réaffirme, à travers la mission indispensable de la Commission Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion (CNACG), sa détermination à assurer une situation financière saine des clubs.

L'attractivité de la Ligue Magnus et le succès de la Finale de la Coupe de France à Bercy sont des conséquences directes et indéniables de la politique fédérale, que ne peuvent occulter les recours successifs intentés par le club de Dijon.

Luc Tardif, président de la FFHG, précise : "Notre jeune Fédération prend acte et constate que la clémence dont elle avait fait preuve pour le club de Dijon s'est retournée contre elle et contre les clubs qui avaient soutenu la réintégration de Dijon jusqu'alors. En conséquence, la FFHG se montrera ferme envers les clubs qui ne respectent pas ses règlements et n'en restera pas là en ce qui concerne le cas de Dijon."