Dijon renonce aux 9 points et Brigand démissionne

On pensait que le feuilleton Dijon était terminé et que le sport pourrait reprendre ses droits en attendant le solde de tout compte pour plus tard. C'était sans compter sur un nouvel acteur : la mairie de Dijon. Inquiète de la mauvaise réputation née des évènements de la semaine, avertie des risques que le CPHD soit renvoyé en D3 à l'issue de la saison, l'adjoint aux sports Gérard Dupire ne pensait pas que s'aliéner la fédération et tous les autres clubs était une solution valable pour l'avenir du club. Il a donc déclenché une conciliation, que le comité directeur du CPHD a accepté hier par six voix sur huit. Le président Claude Brigand a ensuite remis sa démission, conclusion inévitable et attendue de toute cette affaire. Comme à Amiens en début de saison, où la mairie alertée de la situation du club avait réclamé la démission du président Christophe Laboureau, la puissance politique a donc joué son rôle d'apaisement. Le CPHD revient dans la norme et évite de devenir un cas d'espèce. Jean-Charles Bratigny assurera l'intérim à la présidence jusqu'à la fin de la saison. Il restera ensuite aux Dijonnais à retrouver des dirigeants et à amadouer la CNACG cet été.

Mais ce nouveau revirement 24 heures avant le début des play-offs n'a rien de drôle pour les clubs, qui changent tout d'un coup d'adversaire et ont donc toujours des motifs de mécontentement. Heureusement, le changement de classement n'a pas d'influence sur l'organisation des matches. Sauf pour Villard, qui doit annuler la réception de Dijon et partir dans le Mont-Blanc, les équipes qui devaient recevoir recevront... mais pas les mêmes équipes. Et pour Strasbourg, la différence est bien sûr qu'il s'agira des play-offs et non des barrages de maintien. Ce sont les clubs à l'extérieur qui sont les plus embêtés, car ils doivent modifier leur déplacement. Quant aux barrages de relégation Dijon-Anglet, ils attendront la semaine prochaine pour commencer. Le nouveau tableau des play-offs :

Angers 80% / Strasbourg 20%

Amiens 85% / Caen 15%

Chamonix 55% / Épinal 45%

Villard-de-Lans 50% / Mont-Blanc 50%