République Tchèque : Cechmanek et Dopita éternels

L'élargissement des play-offs à dix équipes devait être une bonne nouvelle pour Karlovy Vary, qui espérait atteindre ainsi les séries finales pour la première fois de son histoire. Mais ce fut en fait un cadeau empoisonné : septième au classement, Karlovy Vary se serait qualifié avec l'ancienne formule. L'exploit a donc eu moins de saveur, d'autant que ce premier tour a tourné court. Trinec a vite expédié l'affaire grâce à deux doublés à l'extérieur de l'international slovaque Juraj Stefanka et grâce à son gardien de 36 ans, Roman Cechmanek, à qui le parfum des séries a redonné la santé (plus de 96% d'arrêts).

Dans l'autre série, le mieux classé Kladno a également dû baisser pavillon devant le qualifié de dernière minute, Znojmo. Un affrontement qui a prouvé que les play-offs se gagnent en défense : Kladno, meilleure attaque d'Extraliga, n'a marqué que trois buts en deux manches à domicile. À l'extérieur, on a cru qu'elle s'était enfin réveillée avec deux buts en dix minutes. Mais les Aigles de Znojmo ont renversé la situation et ont gagné 3-2 grâce à un but à moins de trois minutes de la fin de Jiri Dopita, 38 ans. Décidément, le championnat tchèque conserve les vieilles gloires ! Ce n'est quand même pas valable pour tout le monde. L'inséparable duo aux quatre titres mondiaux Patera-Prochazka n'a rien pu faire pour empêcher l'élimination de Kladno.