Ligue Magnus : des regrets, sauf pour Villard

Villard-de-Lans a rempli son objectif d'aller gagner une manche à Morzine-Avoriaz et a donc créé la seule surprise de ces quarts de finale pour l'instant. Pour les autres, ce n'est pas faute d'avoir essayé, et il y a aura sûrement des regrets chez toutes les équipes à zéro victoire. Les Chamoniards par exemple : deux fois de suite, ils ont pris un 3-0 rédhibitoire en début de match. Ensuite, ils ont fait jeu égal. Ce soir, ils sont de nouveau revenus à 3-2, avec un but accordé cette fois, mais ils se sont inclinés sur cette petite marge (3-2). Remonter trois buts face à la meilleure défense du championnat était impossible.

La mission s'annonçait pareillement difficile pour Angers, mené 2-0 dès la troisième minute de jeu chez une équipe de Rouen qui a toujours gagné quand elle ouvrait le score. Et pourtant... Les Ducs sont parvenus à porter le score à 2-3 avant la fin du tiers, et l'île Lacroix pouvait trembler face à cette équipe aussi imprévisible que les sorties de son téméraire gardien Koivula. Mais un doublé d'Éric Fortier ont fait repasser les Rouennais en tête, et après une course-poursuite au score, Salminen délivrait tout le monde en cage vide.

On ne peut pas dire qu'Amiens n'ait pas été au rendez-vous de ces play-offs, car les Gothiques ont longtemps cru en leur étoile à Briançon... avant de prendre un but cruel, à la dernière minute, du défenseur slovène Jakob Milovanovic en sortie de prison (3-2). Cette série semble loin d'être finie et les manches au Coliseum s'annoncent passionnantes.

Dans le premier match du barrage de relégation, un doublé de l'ex-Dijonnais Sébastien Rousselin a ramené Anglet de 3-1 à 3-3, mais c'est finalement Dijon qui s'est imposé quand Erik Bochna a exploité une pénalité de Daramy à quatre minutes de la fin. Score final, 5-3 après un but en cage vide de Gillet, et deuxième match demain.