Suisse : Genève et Zoug en sursis

Dos au mur et à nouveau privé de Michel Riesen (la suspension du meilleur buteur de la saison s'est vu alourdie de trois matchs supplémentaires), Davos a pris le bouillon au Hallenstadion (2-5). Les ZSC Lions, patients, ont attendu la deuxième période pour allumer le feu et noyer les illusions d'Arno Del Curto et sa bande. La défaite de jeudi soir (3-1 avec un doublé décisif du centre défensif Sandro Rizzi) ne semble être qu'un simple contre-temps pour des Zurichois en pleine confiance, mais qui devront faire sans leur gardien Ari Sulander, touché aux adducteurs (au moins deux semaines d'arrêt). L'occasion sans doutes pour sa doublure, le prometteur Reto Berra (et accessoirement successeur de Jonas Hiller à Davos) de se montrer face à ses futurs partenaires... Zbynek Irgl, le joker tchèque de renom enrôlé de Vitkovice, a signé hier soir son premier but sous le chandail grison.

Si la faillite du gardien Gianluca Mona (deux mauvais buts pris d'entrée), facilita la tâche de Berne jeudi pour la troisième manche (4-2), la forme retrouvée du portier genevois fut elle décisive dans le sursis décroché hier soir (2-1). Les Aigles de Chris McSorley sont donc venus à bout des Ours en troisième période, sur un but de Kirby Law et un autre du jeune défenseur Ludovic Mercier. Pointés du doigt pour un rendement inhabituel, la triplette canadienne de Genève-Servette (Serge Aubin, Kirby Law et Jamie Wright) a sorti la tête du bocal pour la circonstance.

Zoug, aux portes de l'élimination, s'est également offert un petit moment de répit en arrachant la décision à Rapperswil. Dans une quatrième manche très disputée, les Zougois ont finalement eu le dessus sur les Lakers en fusillade (6-5) et bénéficié du retour de suspension de leur attaquant défensif Paolo Duca, crédité d'un doublé et du penalty décisif. L'absence de l'énergique Duca fut l'une des raisons des dernières contre-performances de Zoug, et les quatre points du Polonais Mariusz Czerkawski ne furent pas suffisant pour "Rappi", qui bénéficie encore de deux victoires d'avance sur l'EVZ.

Passé à la moulinette jeudi soir par un HC Lugano très homogène (8-1 avec sept buteurs différents), Kloten est également à un succès de la qualification après s'être adjugé la quatrième bataille, hier dans son Schluefweg (3-1). Les banlieusards zurichois auront donc l'occasion de conclure, comme Berne, Rapperswil-Jona et les ZSC Lions, dès mardi soir...

En play-out, Fribourg-Gottéron s'est déjà assuré de l'essentiel. Les Romands peuvent donc partir en vacances le cœur léger et le sentiment du devoir accompli après avoir balayé des SCL Tigers certes vaillants, mais incapables de riposter aux arguments fribourgeois. Et Gottéron n'en manquait pas. Entre un Derek Cormier promu en leader de l'attaque aux côtés de Thibaut Monnet (intenable en fin de saison, et particulièrement face à ses anciens coéquipiers) et un Marek Pinc impressionnant devant le filet, l'issue de la série ne faisait aucun doute. Pourtant, les Dragons ont souffert jeudi à Saint-Léonard, mais une égalisation in extremis de Monnet, assortie d'un shoot gagnant du Slovaque Jozef Balej fit pencher la balance du côté fribourgeois (4-3 a.p.). À un gain de la libération, les hommes de Serge Pelletier ont terminé le travail hier soir en Emmental en s'imposant à la loterie des tirs de barrages (4-3). Thibaut Monnet, auteur du penalty victorieux, a mis la cerise sur le gâteau alors que Marek Pinc s'est chargé de frustrer les Jeff Toms, Tommi Miettinen, Matthias Joggi et autres Michael Liniger. Sortis deux fois de suite par Langnau en play-out, les Fribourgeois peuvent savourer leur revanche et un printemps s'annonçant bien plus agréable cette année... Les Tigres de l'Emmental ne sont pas encore assurés de retrouver la lanterne rouge rhénane pour l'ultime marche avant les barrages. Bâle a en effet prolongé son espérance de vie devant Ambrì-Piotta.

En LNB, tout semble converger vers une finale Bienne-Viège. Seelandais et Valaisans mènent en effet largement (3-0) devant leurs adversaires respectifs (Lausanne et les GCK Lions) et auront l'occasion de conclure dès ce soir (dimanche). Et même si Viège n'envisage pas directement la montée (au contraire de Bienne, farouchement décidé à jouer en LNA), la finale pourrait être explosive...