Suisse : Berne ferme son verrou à double tour

Berne n'a pas tremblé lors de la première manche des demi-finales de LNA. Sous l'impulsion de la paire québécoise Simon Gamache - Christian Dubé et d'un doublé de l'international Marc Reichert, Berne n'a pas laissé l'ombre d'une chance à Zoug (4-0). Ce Berne-là semble être un modèle d'équilibre, tant à l'arrière où le métier de Marco Bührer, combiné à l'organisation défensive sans faille de John Van Boxmeer, qu'à l'avant. Ce système sans failles n'a pas laissé le moindre espace aux Di Pietro, Petrov et autres Kolanos. Le scénario s'est ainsi répété hier soir et l'ex-"renégat" bâlois Éric Landry, en échappée, fut le seul à déjouer un Lars Weibel des grands soirs (1-0). Au sommet de son art devant le filet, Bührer s'est ainsi offert un quarantième jeu blanc en carrière et donné à Berne une avance (déjà décisive ?) de 2-0 dans la série...

Les Grisons, vainqueurs in extremis de Zurich en quarts, ont facilement dominé l'outsider Kloten (5-0) dans la manche d'ouverture. En demi-teinte face aux ZSC Lions, la première ligne fut renaissante mardi soir avec un doublé de Michel Riesen et trois points pour ses acolytes Reto von Arx et Alexandre Daigle. Avec son deuxième jeu blanc de rang, Jonas Hiller a également confirmé sa montée en puissance. Mais voilà, au contraire de Berne, Davos n'a pas su doubler la mise hier soir, s'inclinant sur la plus courte des marges (3-4) dans la banlieue zurichoise. Le doublé du joker tchèque Zbynek Irgl et un filet de "l'enfant-terrible" Peter Guggisberg portait pourtant le HCD en tête à l'entame du dernier acte avant que les Aviateurs, par l'international Romano Lemm et les jeunes Viktor Stancescu et Roman Wick, ne renversent la tendance. Dans ce vrai match de playoffs, l'expérience de Ronnie Rüeger fut décisive face aux attaquants grisons, et notamment un Alexandre Daigle n'ayant touché la cible qu'une seule fois depuis l'entame des séries finales...

Battus en sept rounds dans leur série face à Ambrì, les Bâlois, se sont fait blanchir à Langnau (0-2) dans le premier match de la finale du play-out de LNA. Malgré l'arrivée du buteur canadien d'Ambrì Hnat Domenichelli, le club rhénan a cédé à deux reprises en quatre minutes dans l'acte médian avant de rectifier le tir à la maison (4-3). Avec un but, une passe et une activité de tous les instants, Hnat Domenichelli fut le principal artisan de ce succès aux-côtés du défenseur offensif Martin Sevc. Vu le rendement affiché par les cinq "mercenaires" alignés hier soir par Mike McParland, il semble acquis que le Yorick Treille (engagé par Bâle en début de semaine), sauf coup dur, n'aura pas à quitter son costume de surnuméraire...

Rarement l'expression "monter à tout prix" n'a pris autant de sens dans le cas présent de l'EHC Bienne. Las des échecs à répétition aux portes de la LNA, Bienne a même tâté le terrain juridique pour mettre fin aux barrages, ce système toujours aussi désavantageux pour le champion de LNB (trop régulièrement frustré de promotions). Et Bienne, pour ce faire, a sorti le chéquier et tiré sur tout ce qui bouge pour enrôler des clients du standing de Serge Aubin, Kirby Law, Marek Pinc et autres Jiri Slegr... Bienne a proprement dessoudé Viège (8-3) dans une première manche à sens unique de la finale de LNB. Tous les renforts se seront illustrés dans ce match, notamment Kirby Law avec son doublé, mais aussi les "anciens" comme le Québécois Alexandre Tremblay (deux filets et une passe).

Le changement de décor fut radical lors d'une deuxième manche totalement dominée par Viège (6-3). À domicile, les jokers haut-valaisans ont sonné la charge, bien secondés par les joueurs du crû. Ainsi, la grande révélation Kevin Lötscher (tout juste 19 ans) y est allé de son doublé alors que les Derek Cormier, Terry Yake et autres Anthony Iob ont distribué les bons points. Côté biennois, le doublé de Kirby Law fut insuffisant et la première titularisation du prestigieux Jiri Slegr, tout juste arrivé la veille, est attendue avec une certaine impatience...