Grenoble donne la leçon au premier match

Sept buts... Cela faisait deux mois que l'attaque de Grenoble n'avait pas marqué autant en un match, et il a fallu que cela se produise à la première manche de la finale. En fait, les Brûleurs de Loups ont réussi le coup parfait : ils ont fait le dos rond au premier tiers-temps, repliés sur leur gardien Eddy Ferhi, et c'est Martin Masa, leur buteur tchèque muet ces derniers temps, qui les a mis sur orbite en marquant à la treizième minute, sur leur deuxième supériorité numérique, et surtout sur ce qui n'était que leur deuxième tir cadré. Après avoir ouvert le score, tout a été plus facile pour les Isérois, qui ont défendu comme ils savent le faire et utilisé leurs jeux de puissance creuser le score. 1-7, c'est un score très lourd pour une finale, mais ça ne fait qu'une victoire à zéro et Morzine n'a sûrement pas l'intention de tomber deux fois dans le même panneau.