Suisse : Davos-Berne, jusqu'à la lie

Comble du suspens, la finale de LNA ira jusqu'au septième match. En sursis depuis son revers à Davos au match cinq (1-3), Berne a repris espoir en préservant son invincibilité à domicile, courant depuis le début de séries. Et en s'offrant un match décisif en s'imposant (2-1) sur un but de son top-scoreur Simon Gamache, dont la brillante saison aura ravivé l'intérêt des franchises de NHL. Sébastien Bordeleau, de retour depuis deux matchs, a retrouvé la forme et déjà scoré par deux fois face à un HCD qui partira avec les défaveurs des pronostics pour la belle. Les chiffres sont formels car les Ours restent invaincus dans les confrontations décisives pour le titre. Mais toute série à une fin car ce match se jouera dans la Vaillant-Arena grisonne, là où les coéquipiers de Reto von Arx ont remporté leurs trois matchs...

Malgré ses investissements princiers, Bienne n'a pu passer l'écueil Langnau lors des barrages de promotion/relégation. Les Tigres de l'Emmental ont maté la rébellion en cinq manches, ne cédant qu'à une seule reprise dans cette série. Face à un collectif de LNA, sans génie mais expérimenté, Bienne n'a remporté son seul succès qu'à l'extérieur, perpétuant sa malédiction à domicile lors des barrages. Le champion en titre de LNB, pourtant transcendé par l'enjeu, n'a même pas pu compter sur toutes ses individualités. Les Genevois Serge Aubin et Kirby Law se sont essoufflés alors que Marek Pinc, brillant jusqu'alors devant son filet, n'a pas su préserver son niveau. Sans parler du fantôme de Jiri Slegr, visiblement hors de forme et qui fut logiquement écarté par l'entraîneur Kim Collins. Ce dernier n'eut pas la vie facile et dut sans cesse faire des choix pour gérer sa pléthore d'étrangers, comme re-titulariser Pascal Caminada devant le filet et miser sur une attaque densifiée. Au final, c'est le chant du cygne pour Bienne, sportivement frustré de promotion mais toujours prêt à brandir l'argument juridique pour se faire une petite place dans le saint des saints du hockey helvète. Affaire à suivre...