République Tchèque : encore le Sparta

Le Sparta Prague a remporté son deuxième titre consécutif de champion tchèque, une domination qui réjouira ses nombreux fans et agacera ceux, tout aussi nombreux, qui n'aiment pas le club de la capitale. Car à chaque fois, les joueurs en grenat ne partaient pas favoris. Menant trois victoires à zéro, le Sparta semblait pourtant se diriger vers un succès facile dans la finale de cette année contre Pardubice. C'est alors que son jeune gardien Tomas Duba a semblé craquer sous la pression : il a encaissé cinq buts au match 4, puis s'est fait remplacer par sa doublure plus expérimentée Salficky après avoir encaissé trois buts au match 5.

Malgré tout, le Sparta a maintenu sa confiance en Duba, qui a été titularisé hier soir... et a signé un blanchissage. En face, Jan Lasak (Pardubice) a lâché en début de match un rebond aussitôt converti entre ses jambières par Ondrej Kratena. Et c'est encore Kratena qui était la conclusion du très joli 2-0. Une action collective au millimètre, avec une superbe ouverture du revers du maître passeur Jaroslav Hlinka pour franchir la bleue (Dire que la seconde assistance a été abrogée en Extraliga ! On devrait faire des exceptions sur des gestes pareils !), puis une passe de Tomas Netik juste sous le défenseur pour décaler Kratena devant la cage ouverte. La vidéo du 2e but, pour mieux vous convaincre.