La Russie perd Morozov

Deux nouvelles concernant l'équipe russe aujourd'hui. Premièrement, Evgeni Nabokov, le gardien de San José, ne viendra finalement pas (raisons familiales), ce qui simplifie un peu les choses car il aurait été compliqué d'écarter Eremenko avec son blanchissage en quart de finale et les meilleures stats du tournoi. Deuxièmement, et c'est plus embêtant, Aleksei Morozov est forfait. Il avait manqué une partie de la deuxième période hier, et sa blessure au ménisque s'avère plus grave que prévu. Il sera opéré mercredi prochain. C'est sûr, ça simplifie là encore le casse-tête de Bykov : il a juste à faire monter Ovechkin sur la ligne de Kazan et à laisser ainsi la place qu'il occupait sur une ligne plus défensive au joker spécialiste Brylin. Mais il n'est pas dit que l'individualité Ovechkin s'intègre à cette ligne collective rodée, et c'est ni plus ni moins que le meilleur marqueur du championnat du monde que la Russie vient de perdre. Aleksei Morozov venait de battre le record de points pour un joueur russe dans une compétition internationale depuis l'éclatement de l'ex-URSS.