Vsetín exclu de l'Extraliga !

Il y a un an, l'APK, l'association des clubs de l'élite tchèque, décidait d'abolir la promotion/relégation et instaurait un droit d'entrée dissuasif (900 000 euros) pour le champion de la division inférieure. Depuis, ce racket a été jugé illégal après enquête d'une commission anti-trust. Usti nad Labem a donc été directement promu, puisque les barrages - qui lui avaient peu réussi l'an dernier alors qu'il était favori contre Vsetin - n'existent plus. Il doit y avoir 15 clubs en Extraliga tchèque l'an prochain, ce qui fait un peu ronchonner les clubs car ce n'est pas ce qu'ils avaient en tête initialement : ils voulaient protéger leurs positions en ignorant les autres équipes.

Pour revenir à 14 clubs, la "solution" consistait à renvoyer Vsetín, qui traîne à la dernière place depuis deux ans à cause de soucis financiers récurrents. C'est en tout cas ce qu'ont jugé les clubs de l'APK en votant pour son exclusion. Le vote s'est transformé en duel régional : tous les clubs de Bohême ont voté dans une (belle ?) unanimité pour mettre Vsetín dehors, alors que les clubs de Moravie ont été un peu plus solidaires envers l'un des leurs, en votant contre ou en s'abstenant.

Cette exclusion a pris le monde du hockey tchèque par surprise et l'a mis en état de choc. Car aujourd'hui, Vsetín n'a plus de porte de sortie. Comme il n'y avait plus de relégation prévue, les divisions inférieures ont été réorganisées en conséquence. Le calendrier de la 1. Liga, élargie à seize clubs, a déjà été publié et il n'y a plus de place. De son côté, l'Extraliga vient de publier le sien, sans Vsetín. Le club venu de nulle part qui avait connu une réussite fulgurante récompensée par cinq titres à la fin du siècle dernier est maintenant menacé d'un retour au niveau amateur. Mais il veut à son tour défendre ses droits devant la justice et la commission anti-trust.