Briançon en crise

Les Diables Rouges de Briançon ont beau être validés en Ligue Magnus, ils ne sont pas encore sortis de la crise. Ils n'ont en effet plus de président, depuis qu'Alain Bayrou a officiellement démissionné de la tête de la SEM jeudi dernier. Deux commerçants locaux, l'élu Patrick Gaillard et l'ex-président (dans les années 70) Jean Paul Garnero, ont alors envisagé de reprendre la main, mais après une approche infructueuse d'anciens sponsors, ils y ont renoncé avant-hier. Tout le monde est échaudé par le recours de l'opposition municipale qui sera jugé par le tribunal administratif à l'automne. Une épée de Damoclès qui fait peur à tout le monde. On attend une nouvelle réunion de crise entre supporters, sponsors et élus de l'opposition. Faute de président, le tribunal de commerce pourrait décider la semaine prochaine de désigner un mandataire ad hoc pour administrer le club.