Angers plus souvent qu'à son Tours

Les huitièmes de finale aller de la Coupe de la Ligue ont permis à la plupart des favoris de creuser un bon écart avant le retour la semaine prochaine. C'est le cas de Briançon à Gap (5-0), de Rouen à Épinal (6-2) et de Grenoble face à Villard-de-Lans (6-2). Amiens a souffert à Strasbourg, mais la victoire 5-4 est bonne à prendre.

Bonne option pour les Dijonnais, obligés de jouer le match aller contre Mont-Blanc à Megève et le retour à... Saint-Gervais. La patinoire de Trimolet étant fermée pour quinze jours pour raisons sanitaires, les hommes de Daniel Maric sont partis en Savoie (à Courchevel) depuis dimanche pour avoir de la glace. Le CPHD s'en est bien tiré en blanchissant le Mont-Blanc 3-0.

La Haute-Savoie attendait surtout le derby Chamonix-Morzine, et c'est sans doute le match qui promet le plus pour le match retour, car les Chamois se sont imposés 4-3.

Mais la grande surprise est venue de Tours. En D1 l'an passé, les Diables Noirs avaient tenu tête aux Angevins en Coupe de France. Ce soir, ils n'ont même pas existé. Les Ducs ont fait taire la patinoire de la rue de l'Élysée avec un 7-1 cinglant consommé après deux tiers-temps. Comme samedi lors de la victoire angevine à Briançon, c'est le gardien français Florian Hardy qui était dans les cages, et Juho Jokinen s'est fendu d'un doublé. Éric Fortier n'est pas en reste en menant la première ligne avec deux buts personnels.