Un zèbre tricolore au pays des caribous

Pierre Dehaen, arbitre français exilé cette saison au Canada, fait partager ses satisfactions et ses déceptions à ses collègues français et à ceux qui suivent ce sport.


C'est à 9 ans que le virus du hockey sur glace m'a contaminé et m'a amené à m'investir pleinement pour ce sport. J'ai évolué plusieurs années au club de l'ACBB (dont trois en division 2) puis une saison au Asnières Hockey Club (en division 1). Tout en jouant j'ai endossé à plusieurs reprises le maillot d'arbitre (hockey mineur et junior élite) et l'envie de siffler est devenue plus importante que celle de tenir une crosse.

C'est après des conversations avec différents arbitres et Jean-Christophe Benoist (président de la Direction Technique de l'Arbitrage) que j'ai fait le choix d'arrêter de jouer et de m'investir à 200% dans l'arbitrage. Suite à des tests de début de saison concluants et avec le soutien de mes collègues et du bureau de la DTA, j'ai eu la chance d'officier la saison passé en Ligue Magnus en tant que juge de ligne. Ayant été épaulé et conseillé par des juges de lignes confirmés (Fabre, Bliek, Bouguin...), j'ai énormément appris l'année dernière.

Ayant fini mes études (Licence en Management du sport obtenu à la Faculté de Paris X), j'ai une réelle envie de travailler fort pour progresser dans l'arbitrage et donc m'investir pleinement là dedans. J'ai donc fait le choix de partir au pays du hockey sur glace pour découvrir un autre hockey et une autre façon d'arbitrer tout en espérant m'améliorer...

Le 23 juillet 2007, le Québec m'ouvre ses portes et le rêve devient réalité ! En arrivant, je relance les contacts de l'arbitrage que j'avais approchés depuis la France, et je suis donc convié à faire un match-test fin août en midget BB. Après avoir donné satisfaction, j'ai été invité à assister au cours d'accréditation de l'élite (ce pass me permet donc de sauter plusieurs niveaux d'arbitrage au Québec). Suite à cette formalité, il m'a été confirmé que je pourrai être amené à siffler dans les catégories suivantes : bantam BB, bantam AA ; midget BB, midget AA (2e niveau cadet) ; junior BB, junior AA (3e niveau junior derrière junior majeur et junior AAA).

Pour augmenter mon nombre de matches hebdomadaire, je vais également siffler dans le hockey à simple lettre (chez les mineurs). De plus, je suis en attente d'une réponse de la ligue sénior du richelieu (équivaut à la deuxième moitié de tableau de la division 1 française). Je devrai ainsi
arbitrer entre trois et six matches par semaine.

Je travaille actuellement en tant que serveur dans un restaurant de la Place Jacques-Cartier (établissement dans le vieux Montréal appartenant à un Français, Eric Luksemberg, qui est l'oncle du joueur de l'ACBB Warren Demirdjian. En juillet, août et début septembre, je faisais des semaines à plus de 50h de travail. Depuis la semaine dernière, je suis "off" car ma cousine est arrivée et j'en profite pour faire du tourisme avec elle. Nous avons visité entièrement Montréal, nous sommes allés au Mont-Tremblant et à Québec. Dès lundi prochain je reprends le travail, mais uniquement en semaine et de journée car ça me laisse des disponibilités pour arbitrer le soir et les fins de semaine. Mais j'envisage de prospecter un job dans mon domaine d'étude (l'évènementiel sportif) car le rythme au restaurant a nettement baissé.

Via cette chronique, j espère donner goût à des jeunes de vêtir le maillot zébré et montrer à tout le monde que le corps arbitral français travaille pour s'améliorer et ainsi répondre aux attentes des dirigeants et joueurs. Je vais tâcher de prouver à ceux qui me font confiance (et aux autres), ainsi qu'au corps arbitral québécois, qu'un petit Français peut se débrouiller au pays du hockey. Certes je suis encore à quelques grandes étapes du junior majeur mais je pense que cette expérience peut m'être bénéfique. Car ici je vais être suivi de très près et je vais tout faire pour travailler en étroite collaboration avec les autres referees et le grand staff d'officiels (arbitre en chef, bureau du hockey élite, superviseurs...).

L'objectif pour cette saison vis-à-vis des responsables de l'arbitrage de Hockey Québec est de leur donner satisfaction et pourquoi pas de me faire repérer pour faire en fin de saison le stage provincial (ce qui me permettrait de siffler en midget AAA et junior AAA pour monter encore d'un échelon). Ne faut-il pas rêver (et/ou se fixer des objectifs) pour y croire et tout faire pour décrocher "les étoiles" ?

Mon visa de travail se terminant en juillet 2008, je devrais rentrer en France courant août pour réintégrer le groupe d'officiels francais. À moins que les aléas de la vie en décident autrement...

Je tiens à remercier tous ceux qui me soutiennent ! Bonne saison à mes collègues et amis arbitres ! Et à bientôt pour faire un premier compte-rendu de mes premières "games" officielles. En attendant, je fais les entraînements et les matches amicaux de hockey avec l'équipe sénior de Brossard (dans la banlieue de Montréal) pour garder la forme. Et je me plonge dans le règlement de Hockey Canada pour être prêt pour le début du championnat.

Pierre Dehaen