Los Angeles de justesse

C'était la première fois depuis quatre ans qu'une équipe de NHL venait passer sa pré-saison en Europe et jouer contre des clubs locaux. Les Kings de Los Angeles et du milliardaire Anschutz avaient en effet été invités par les Red Bulls de Salzbourg et du milliardaire Mateschitz à leur tournoi. L'ambition du club autrichien est désormais sans bornes : il fait le forcing pour intégrer la DEL et se rêve en puissance continentale. Il a déjà prouvé sa valeur le mois dernier en remportant un tournoi à Lugano face à des équipes de haut niveau européen.

Et les Kings ont bien failli se faire surprendre. Après moins de quatre minutes, Salzbourg les dominait en effet 3-0, profitant de deux pénalités contre Preissing et Johnston. L'ex-Briançonnais Rémi Royer marquait à cinq contre trois, Bicek à cinq contre quatre et Banham à cinq contre cinq. Marc Crawford remplaçait aussitôt son gardien Jason LaBarbera par Jean-Sébastien Aubin. En cinq minutes supplémentaires, Los Angeles avait déjà égalisé par Mike Cammalleri, Ladislav Nagy et Anze Kopitar. La partie resta équilibrée : 40 tirs partout et 7-6 pour les Kings.

En finale, les Américains affrontaient les Suédois de Färjestad, vainqueurs de Davos au terme d'une longue séance de tirs au but, et qui étaient privés de leur capitaine-symbole Jörgen Jönsson. Là encore, Los Angeles a été mené, 0-2 puis 2-3 sur un but de Mathias Johansson à la dernière minute du deuxième tiers-temps. C'est toujours la même ligne qui a sauvé les Kings : le champion du monde Mike Camalleri a égalisé et le prodige slovène Anze Kopitar a donné la victoire finale aux Californiens à... 46 secondes de la fin.