Coupe de France : Lyon et Nice au rendez-vous

Le premier tour de Coupe de France propose des oppositions parfois déséquilibrées, notamment en raison du niveau disparate des équipes engagées issues de la division 3. Besançon, qui vient tout juste de se réengager en championnat et disputait son premier match officiel depuis quatre ans et l'explosion en vol en "Super16", a ainsi pris un 24-0 à Mulhouse. Mais d'autres équipes de D3 ont montré qu'il faudrait compter bientôt avec elles. Évry, sérieusement renforcé à l'intersaison, a donné du fil à retordre à un adversaire de D1, Cergy (3-5). Et les Français Volants de Paris ont quant à eux accédé au tour suivant, en battant 7-1 les promus sur dossier de Wasquehal.

Pour les surprises, on attendait surtout que les grosses écuries de division 2 fassent tomber des clubs de D1. La victoire de Lyon sur Annecy n'est pas si étonnante en soi, mais elle l'est par son ampleur (9-2 après un 5-0 au premier tiers). Autre victime, Avignon, qui a maintenant toutes ses licences maintenant que Patrick Pommier a récupéré la sienne, est tombé à domicile face à Nice et à ses nouvelles recrues suédoises efficaces qui ont marqué les quatre buts (2-4).