Pardubice dans un cercle vicieux

La situation ne s'arrange toujours pas à Pardubice. Ce début de saison sans patinoire provoque un cercle vicieux pour le cador tchèque : comme il n'a pas de matches à domicile, il se sent obligé de gagner loin de ses bases au lieu de jouer en contre, cette tactique ne lui réussit pas, et le besoin de points ne fait que se renforcer... Même la rentrée depuis dimanche du gardien titulaire Jan Lasak, après de longs mois d'absence dus à une opération au genou, n'a pas amélioré la situation : c'est en effet l'efficacité offensive qui pose problème. La bonne nouvelle de la dixième journée disputée hier, c'est donc que les 170 minutes d'affilée passées sans marquer le moindre but sont terminées ! Mais cela n'a pas empêché Pardubice de concéder une nouvelle défaite (4-2 à Vítkovice, où soit dit en passant le jeune Français Teddy Da Costa n'a pas été conservé : il est rentré en Pologne).

À l'autre bout du classement, on retrouve Ceské Budejovice. Après deux demi-finales, les supporters du club de Bohême du sud se prennent à rêver à des ambitions encore plus élevées. Les joueurs tentent de tempérer cette euphorie, comme l'expliquait Ondrej Vesely sur hokej.cz : "Dans le vestiaire, personne ne parle de titre. La saison est longue, nous restons sur terre." Juste après cette interview, son équipe réussissait pourtant à battre le Sparta à Prague (4-1), un exploit qu'il n'avait pas réalisé depuis sept ans. Hier, le leader a même blanchi Znojmo chez lui (3-0). Après ces deux déplacements parfaits (de quoi rendre Pardubice jaloux) qui lui donnent cinq points d'avance au classement, il va être difficile pour Ceské Budejovice de se cacher...