Top/flop européen d'octobre 2007 : Acroni Jesenice (top)

Après sa première saison dans le championnat autrichien, Jesenice a été pillé par des clubs plus riches, mais s'en est remis puisqu'il conteste actuellement la tête du classement à Vienne (l'équipe qui lui a piqué sa première ligne). Les étrangers engagés à l'intersaison par le club slovène sont efficaces, et le seul qui ne l'a pas été, l'ex-international japonais Chris Bright, a été viré sans hésitation. À sa place, l'attaquant suédois Conny Strömberg, habitué des divisions inférieures allemandes, a été pris pour quatre semaines à l'essai. Et dans ses deux premières sorties, il a marqué à chaque fois le tir au but vainqueur. Il faut dire que c'est la grande force de Jesenice : cinq rencontres ont déjà été gagnées aux penaltys. Vu qu'il a marqué également 4 autres buts "dans le jeu" et 6 assistances en six matches, le moins que l'on puisse dire est que l'essai de Strömberg est réussi.

La Suède est d'ailleurs le bon filon pour Jesenice. En plus du buteur expérimenté Markus Matthiasson, le gardien slovène Robert Kristan revient en effet d'une année en Elitserien, et ce sont ses performances qui constituent le progrès le plus notable par rapport à l'an passé. Jesenice a réussi de bonnes performances à l'extérieur, par exemple à Villach où, après un match houleux marqué par une bagarre entre les deux gardiens, les visiteurs ont eu la mauvaise surprise d'être arrosés de bière par des spectateurs locaux puis de voir l'eau chaude curieusement coupée dans leurs vestiaires... L'Acroni a déposé une plainte à la direction de la ligue.

En Slovénie, on sait mieux recevoir : c'est uniquement sur la glace que les hôtes risquent de prendre froid. Jesenice a gagné ses sept matches à domicile, le dernier en date en infligeant un 5-0 à une équipe de Salzbourg à nouveau en déroute, que l'on ne va même pas inclure dans cette rubrique... par charité envers les millionnaires.