Ligue Magnus : revoilà Morzine-Avoriaz

Après sa victoire en match avancé contre Chamonix pendant la trêve internationale, Angers avait tout pour s'échapper provisoirement en tête du championnat. On attendait un nouveau numéro de la ligne de Fortier à Morzine, mais c'est oublier que les Pingouins ont eux aussi une ligne forte dont on ne parle pas assez : Ågren-Neiszner-Tardif. Le nouveau premier trio a encore marqué trois fois, et il a renversé le score malgré le doublé de Lauri Lahesalu en supériorité. Éric Fortier a certes égalisé, mais Martin Lacroix s'est fait pénaliser pour un cinglage violent qui lui a fait casser sa crosse, et Jonathan Zwikel a dévie un tir de la bleue de Nicolas Pousset pour le but décisif.


C'était clairement le match de la soirée, qui relance la saison régulière. Une bonne nouvelle pour les poursLionel Wiotte (Amiens)uivants Briançon (reparti vainqueur 5-2 de Strasbourg) et Rouen (qui a battu 6-2 le Mont-Blanc et compte un match de retard), sachant que Grenoble a maintenant un second match en moins - contre un en plus pour Angers.

L'autre match à suspense de la soirée a eu lieu au Coliséum. L'immuable référence de l'âme spinalienne, Guillaume Chassard, a donné des sueurs froides aux Gothiques avec son triplé. Mais aussitôt après son égalisation à cinq minutes de la fin, Lionel Wiotte a répliqué dans la foulée, profitant d'une erreur de Stanislav Petrik, ce qui a donné la victoire à Amiens sur Épinal (6-3 finalement).

On espérait que la trêve internationale ferait du bien à Caen, c'est tout le contraire. Avant, les Normands enchaînaient les petites défaites rageantes, mais aujourd'hui, ils subissent de vraies roustes. Celle en coupe à Angers a eu pour conséquence la suspension de banc de l'entraîneur Rodolphe Garnier ce soir. Malgré la présence de plus de 1 000 spectateurs pour les encourager, les Drakkars ont encore pris l'eau face à Chamonix (1-7, avec trois points pour le retour de blessure d'Erwan Pain). Toujours à la recherche de leur premier succès, ils voient leur retard se creuser petit à petit.

En gagnant 4-1 à Dijon, Villard-de-Lans a en effet gagné trois places et laissé l'autre place sous la barre à Strasbourg. Devancés à la différence de buts par Épinal, les Alsaciens se rendent justement dans les Vosges mardi pour un derby capital.