La Suède veut dénoncer l'accord IIHF/NHL

On pensait la contestation de l'accord sur les transferts IIHF/NHL réservée aux Russes voire aux Tchèques, tandis que les nations nordiques, où les parents subventionnent la majeure partie de la formation, se satisferaient des conditions actuelles. Ce n'est plus le cas. Hier, HockeyLigan - la ligue professionnelle suédoise - a remis en cause l'accord sous l'impulsion du manager de Färjestad, un certain Håkan Loob (l'homme qui a tout gagné comme joueur : champion olympique, champion du monde, vainqueur de la Coupe Stanley et champion de Suède). Elle souhaite que la fédération utilise une clause permettant de sortir de l'accord au 1er janvier prochain.

Les clubs suédois font remarquer un problème engendré par une clause incluse dans le nouvel accord joueurs/propriétaires en NHL : une franchise doit signer un joueur drafté dans les deux ans. Cela a eu pour conséquence de voir partir de jeunes joueurs suédois au rôle marginal en Elitserien, alors que chacun savait pertinemment qu'ils n'étaient pas prêts à intégrer un effectif de NHL.