Ligue Magnus : c'est Noël pour Villard-de-Lans

Cela faisait trois mois que Villard-de-Lans n'avait pas gagné à domicile. Ce soir, c'est un sympathique cadeau qui a été offert au public d'André-Ravix avec une belle victoire 3-2 sur Tours. Les Ours sortent ainsi de la zone de danger, en repassant devant Dijon, qui a mené 2-0 après cinq minutes mais s'est finalement incliné 3-7 contre Morzine-Avoriaz. Épinal s'éloigne par contre du bas de tableau en battant nettement Saint-Gervais/Megève (6-1).

Les Amiénois ne parviennent encore à inquiéter assez Rouen pour faire revivre les grands duels du passé. Par contre, ils arrivent à s'accrocher à un autre rival traditionnel, Grenoble. Poussés à la prolongation chez eux, les Brûleurs de Loups se sont vus rejoindre à une minute de la fin sur un but de Pavel Kowalczyk à cinq contre trois. Ludek Broz et ses camarades ont tout de même empoché un second point lors de la séance des tirs au but.

Il fallait bien cela pour suivre le rythme des deux leaders, qui ont aiguisé leurs crosses ce soir avant le grand choc à l'île Lacroix. Les Briançonnais ont disposé de Caen 8-1, avec trois buts de leur capitaine slovène Edo Terglav. Mais les Rouennais sont fins prêts à les recevoir samedi. Ils l'ont prouvé en transformant la moitié de leurs supériorités numériques à Strasbourg et en provoquant la sortie du gardien Juraj Nemcak avant la mi-match avec six palets au fond de ses filets. Les Alsaciens n'ont été autorisés à marquer que dans les deux dernières minutes.

Pavel Kowalczyk