Ligue Magnus : Briançon finit l'année devant

Christophe TartariLe mois de décembre ne restera pas un grand souvenir pour Dijon après cinq défaites consécutives, mais les Ducs se sont repris pour leur dernier match de l'année - avancé au vendredi comme celui de Morzine pour mieux capter le public touristique en station - en gagnant 3-1 à Chamonix grâce à un doublé de leur buteur historique Miroslav Kristin dans les six dernières minutes. Ils sont ainsi repassés au-dessus de la barre et ont mis la pression sur Villard-de-Lans qui se déplaçait à Megève, ce samedi pour sa part.

Les Ours ont parfaitement répondu : ils sont allés battre le Mont-Blanc chez lui (2-0) avec le premier blanchissage de la saison pour Pascal Favarin. C'est donc Chamonix qui se retrouve maintenant à la treizième place, celle qui condamne au barrage de maintien contre Caen. Les Drakkars y paraissent en effet condamnés après leur nouvelle défaite 4-6 contre l'équipe en forme Épinal. Et deux buts de plus au passage pour Guillaume Chassard...

Mais le match que tout le monde attendait, c'est bien sûr le choc Rouen-Briançon. Car on ne savait pas trop qui considérer comme le vrai leader de la Ligue Magnus : Rouen avait certes un point de moins mais aussi un match en moins. Maintenant, on sait. Jean-François Dufour a mis au fond deux palets traînants devant la cage et les Diables rouges se sont imposés sur l'île Lacroix (5-3). À quatre jours de la finale de la Coupe de la ligue, qui verra Rouen chercher sa revanche et Briançon son premier titre, les positions en championnat sont donc clarifiées. Les hommes de Luciano Basile ont trois points d'avance sur le trio Grenoble/Rouen/Angers.

Les Grenoblois sont revenus de loin, menés 0-2 après vingt minutes par Strasbourg et sauvés par un doublé de Christophe Tartari (4-2). Quant aux Angevins, ils ont gagné 2-0 à Tours à l'issue d'un vrai match de gardiens : alors que Hiadlovsky cédait sur un tir dévié de Lahesalu (le second but serait marqué en cage vide), Ville Koivula ne laissait rien passer et assurait une seconde victoire pour les Ducs "version Leime", qui gardent donc le contact avec les meilleurs.