Top/flop européen de décembre 2007 : Ambrì-Piotta (top)

Dix-neuf points de retard : c'est le retard qu'Ambrì-Piotta avait sur la huitième place, et donc sur les play-offs, avant que ne commence le mois de décembre. Autant dire que, au moment où sortait un livre sur ses 70 ans d'histoire, le club tessinois aurait presque pu, proprement et à la règle, tirer un trait sur la saison 2007/08. Il ne l'a pas fait. Alors que tout le monde pensait que l'entraîneur Jan Tlacil (ex-Besançon et Épinal) ne passerait pas l'hiver, le Tchèque a été maintenu en poste. Et aujourd'hui, Ambrì, qui a gagné tous ses matches, n'est plus qu'à huit points de la barre... Les brèches défensives sont toujours aussi nombreuses, mais le gardien Thomas Bäumle, également convaincant sous le maillot suisse, les comble. Son blanchissage à Lugano a marqué les esprits, mais le reste du temps, c'est l'attaque des biancoblù qui a cartonné ce mois-ci : 6-4, 6-5, 7-6, 6-5, 4-3, 8-3, 4-2...

Le joker canadien Martin Sonnenberg, arrivé sur les conseils de son ami et ex-coéquipier Erik Westrum, est arrivé au milieu de cette série. Idéal pour un attaquant ! Avec 4 buts et 6 assistances en quatre matches, il s'en est donné à cœur joie. Sonnenberg, qui avait arrêté sa carrière pro passée entièrement en NHL et AHL après une dernière saison finlandaise difficile avec KalPa, disait "prendre au fond [cette opportunité] comme un excellent test pour voir [s'il est] encore digne de ce sport..." À même pas 30 ans, Martin Sonnenberg est loin d'être bon à bazarder. Mais ses responsabilités pourraient croître à la reprise : lors de l'avant-dernier match de l'année, Hnat Domenichelli s'est rompu les ligaments croisés du genou. Sa saison est terminée.

Une très mauvaise nouvelle pour l'attaquant canadien, à double titre : alors que le marché des transferts suisses se boucle de nos jours dès l'automne pour la saison suivante, il laissait grimper les enchères en jouant sur sa possible naturalisation. Son contrat aurait pu atteindre des sommets, ce rappel de sa fragilité l'empêchera sans doute. Une très mauvaise nouvelle aussi pour Ambrì-Piotta : une blessure de Domenichelli, déjà, n'avait pas été étrangère à ses malheurs de début de championnat. Le HCAP va revenir à sa configuration initiale, celle d'avant l'arrivée du joker et la blessure de l'inconstant défenseur Naumenko : deux étrangers derrière et deux devant. Un équilibre qui n'avait pas fonctionné en début de saison. L'incroyable série victorieuse survivra-t-elle à la nouvelle année ?