Top/flop européen de décembre 2007 : Mora (flop)

"C'est comme ça, tous les mariages ne fonctionnent pas. Cette décision n'a rien à voir avec Magnus en tant que personne, si ce n'est que son style ne convient pas. Il a horreur de perdre et est excessivement ambitieux. Il a amené avec lui le management qui prévaut en NHL, mais nous ne sommes pas mûrs pour ce type de management." C'est par ces mots, le lendemain de Noël, que Jan Simons, directeur sportif de Mora, a annoncé le licenciement de son entraîneur Magnus Arvedson. L'ancien attaquant défensif est remplacé par un de ses adjoints, Per Djoos. L'ex-défenseur vivra lui aussi un baptême du feu rapide deux années après sa retraite, alors que la presse de boulevard affirme déjà que le club - qui dément fermement - cherche dans le même temps un nouvel entraîneur plus expérimenté.

Djoos connaît l'urgence de la situation puisqu'il a pris l'équipe à la dernière place du championnat. Mais il n'a pas commencé de la meilleure des manières avec deux défaites à domicile face à des concurrents directs au classement. Rien n'est encore perdu : Mora a trois points de retard sur le maintien et sept sur les play-offs.