Meudon garde espoir

Après La Roche-sur-Yon pour le dernier match de 2007, une autre équipe a accroché le seul invaincu de D2 Brest pour le premier match de 2008 : Nantes, toujours sans public puisque la clôture définitive des travaux a été repoussé à la fin du mois. C'est une sortie manquée de Gabriel Bounoure à deux minutes de la fin que les Corsaires ont égalisé : Xavier Levavasseur a intercepté le dégagement et envoyé le palet dans la cage.

Levavasseur XavierLe match le plus important du soir avait cependant lieu à Meudon, qui devait gagner contre Cherbourg pour garder une chance d'éviter la poule de maintien. Nicolas François a marqué trois fois, dont le but décisif à cinq contre trois à quatre minutes de la fin (4-3). Les Normands n'ont plus qu'un point d'avance sur Meudon, avec quatre journées à jouer et des calendriers équivalents. L'ACBB, qui recevra ces deux équipes, pourrait faire figure d'arbitre.

À l'est, le duel pour la troisième place Dunkerque-Mulhouse a été assez heurté, et c'est après la pénalité de match de Clément Thomas que David Croteau a marqué le but vainqueur des Scorpions à cinq contre trois (2-3). Les Nordistes reculent à la cinquième place, dépassés par une réserve du Mont-Blanc plus en forme ces derniers temps que l'équipe première (10-1 contre Wasquehal ce soir). Chambéry a assuré sa qualification en gagnant 6-0 à Champigny.

Lyon, vainqueur 6-2 d'Asnières, est maintenant seul devant de cette poule est. Son rival Nice a craqué à Clermont-Ferrand, conséquence logique de la blessure de ses gardiens il y a un mois. Elle n'avait pas été gênante pour recevoir Wasquehal et Asnières, mais a été trop handicapante pour se déplacer dans les Alpes. Seul portier à faire le déplacement, le vétéran Jean-Philippe Schoch, revenu au jeu en décembre quatorze ans après son dernier match officiel, a souffert face aux doublés de Cyrl Gavalda, Léo Rivon ou Clément Brajon (9-5).