Cergy assomme Bordeaux

Le match du jour aurait dû celui entre les leaders Gap et Neuilly-sur-Marne. Et c'est vrai qu'il a tenu ses promesses : à la douzième minute, l'entraîneur local Patrick Turcotte était déjà obligé de demander son temps mort car son équipe était menée 0-3 ! Mais en début de deuxième période, les Gapençais ont enchaîné trois buts en sept minutes et contraint Jérôme Pourtanel de faire de même. Les Nocéens ont alors été trahis par leurs meilleures recrues : méconduite de Gascon, pénalité de Larson sanctionnée d'un but, puis méconduite pour le match de Paillet... Les Gapençais se sont donc imposés 8-5 et leur première place de saison régulière semble dans la poche.

La vraie sensation, elle n'a cependant pas eu lieu dans les Hautes-Alpes, mais là où on ne l'attendait pas, dans le Val d'Oise. Cergy a en effet battu Bordeaux 6-3. Une victoire qui règle la question de la relégation : Le Vésinet, battu 8-4 à Courbevoie avec trois buts de William Place, aurait besoin d'un miracle avec six points de retard. Ce match change complique surtout le destin des Bordelais, qui perdent deux places d'un coup. Dans le duel pour la qualification en demi-finale, ils sont devancés par Amnéville (5-2 face à Viry) et Avignon (3-2 devant Reims avec un doublé de Damien Ribourg) aux confrontations particulières, sachant qu'ils n'ont que deux points d'avance sur Courbevoie qui a deux matches en retard. Le tableau ne paraît guère en leur faveur, mais il faut y rajouter un élément : ces trois adversaires doivent tous se rendre à Mériadeck.

De toute manière, la lutte pour les play-offs s'annonce incroyablement disputée. L'égalisation de Cyril Josseaume (Valence, ainsi 10e avec 16 pts) à trois minutes de la fin à Montpellier (3e avec 22 pts) maintient un classement incroyablement serré entre les huit équipes encore en course. Garges-lès-Gonesse y a doublé Annecy en remontant de 2-5 à 8-5. Les Chiefs ont réussi à comptabiliser sept buteurs différents dans ce match, avec seulement douze joueurs de champ.