Top/flop européen de janvier 2008 : Langnau (flop)

Cela fait dix ans que Langnau est revenu en LNA, et depuis ce temps, il n'a pas atteint une seule fois les play-offs, stagnant dans le ventre mou du classement. Cette année devait pourtant être la bonne. L'indigence offensive des dernières saisons était enfin réglée, grâce à Jeff Toms et Josh Holden qui concouraient tous deux au titre de meilleur marqueur du championnat. Malheureusement, Toms s'est blessé à l'épaule, et si les Tigers ont commencé l'année par deux victoires à l'extérieur, huit défaites ont suivi. Conformément à leur réputation, les supporters de Langnau veulent toujours y croire, mais la qualification devient chaque jour plus improbable.

Tout expliquer par l'absence de Toms serait une erreur. Il est revenu au jeu en même temps que Mathias Joggi, et ils ont mis un but chacun contre Rapperswil. Mais le score de ce match (5-6) démontre que le problème est ailleurs. Il est dans les cages, mais pas seulement : le très critiqué Matthias Schoder, blessé à la main, avait cédé sa place au n°2 Michael Flückiger, comme le souhaitait le public depuis quelque temps, mais il n'a pu faire mieux.

En fait, Langnau prend carton sur carton en raison d'erreurs défensives récurrentes. Très sollicité, l'unique défenseur étranger Curtis Murphy commence à payer physiquement ses doubles présences. Quant à l'ex-international Marco Bayer, s'il pointe toujours autant, il ne tient pas son rôle en zone défensive, notamment devant le slot pour écarter les adversaires. Même le pilier du club Daniel Aegerter ne peut cacher qu'il prend de l'âge. C'est ainsi que la troisième meilleure attaque de LNA est aussi la plus mauvaise défense derrière Bâle.