Top/flop européen de janvier 2008 : Torpedo Nijni Novgorod (flop)

Nijni Novgorod13 clubs sur 20 ont déjà changé d'entraîneur cette saison en Superliga russe. Dans cette berezina, un club se distingue, le Torpedo Nijni Novgorod, parce qu'il en a déjà changé deux fois. Les deux coaches licenciés ont d'ailleurs réglé quelques comptes.

Le mois dernier, Vladimir Yurzinov avait accusé son collègue Piotr Vorobiev, dont le nom signifie "le moineau", d'avoir rôdé autour de son poste... come un vautour. Vorobiev aurait usé de son influence auprès de son vieil ami Valeri Shantsev, ancien maire-adjoint de Moscou passionné de hockey et aujourd'hui gouverneur de Nijni Novgorod, pour "piquer la place". Il n'y avait pourtant pas motif. Après un très bon début de saison pour un promu, le Torpedo était encore seizième, et dernier qualifié en play-offs. Depuis que Vorobiev est arrivé, la situation s'est aggravée. Son système très contraignant n'est pas passé auprès des vétérans de l'équipe.Les résultats se sont dégradés, jusqu'à ce que l'équipe échoue à la dernière place. Les tribunes se sont révoltées lors du match de bas de tableau contre Novokuznetsk : une partie des spectateurs a déserté, et ceux qui sont restés criaient à la démission de Vorobiev et au retour de Yurzinov.

Le lendemain, Piotr Vorobiev était à son tour démis de ses fonctions, officiellement pour raisons de santé. Son remplaçant sera Evgeni Popikhin, qui lui avait déjà succédé au Khimik. Le nouveau n'est pas un inconnu pour le gouverneur : lui aussi l'avait côtoyé lorsqu'il évoluait au Dynamo.

Si Vorobiev ne s'est pas exprimé publiquement, son adjoint Valeri Shaposhnikov l'a fait pour lui. Après avoir qualifié d'immorales et non-professionnelles les déclarations de Yurzinov sur un confrère, il ne s'est pas gêné pour lui rejeter toute la faute. Si l'on en croit Shaposhnikov, en arrivant en cours de saison, Vorobiev et lui ont pris une équipe en mauvaise condition physique, sabotée par son manque de préparation, qui craquait déjà au troisième tiers-temps dans ses derniers matches sous Yurzinov.