Grenoble perd la tête

On ne peut pas dire que le moral soit au beau fixe à Tours en ce moment. Le score de 8-1 à Rouen était douloureux, la défense est diminuée par des blessures, et après Jonathan Gauthier à l'automne, un second Canadien est reparti dans son pays dans la semaine, le joker Guillaume Rodrigue. Mais, depuis la demi-finale 2005, il y a un adversaire qui peut réveiller l'esprit combatif des Diables noirs : Grenoble. Ce soir, les hommes de Bob Millette ont fait chuter le leader (6-3). Eddy Ferhi a encaissé cinq buts (le dernier était en cage vide) pour la première fois de la saison !

Ce faux-pas permet donc à Briançon, vainqueur 4-2 de Strasbourg, de récupérer la première place du classement à trois journées de la fin. Les Grenoblois ont aussi été dépassés par Rouen, qui a gagné 8-3 à Megève contre le Mont-Blanc et ils auraient également pu être doublés par Angers. Mais les Ducs, qui menaient 3-0 contre Morzine-Avoriaz, ont été battus aux tirs au but par une équipe qu'ils pourraient retrouver en quart de finale.

Quand on ne l'attendait plus Caen a obtenu sa deuxième victoire de la saison (4-1), chez une équipe de Chamonix qui était pourtant venue gagner 7-1 à l'aller ! Les temps ont bien changé, et les Caennais ont ainsi quasiment condamné leurs adversaires à les retrouver en barrages. En effet, Épinal, qui a surpassé Amiens 5-1, et Villard-de-Lans, vainqueur de Dijon 3-2 sur un but en prolongation de Romain Carry, ont assuré à 99% leur maintien. Les Chamoniards n'ont certes que deux points de retard sur Strasbourg, mais un bilan négatif dans les confrontations particulières. Ils devraient donc marquer des points à Briançon ou contre Rouen pour avoir une chance de repasser devant les Alsaciens.