La France rassurée sur son niveau

Le week-end international s'annonçait intéressant mais risqué pour les équipes de France. Les nouveaux "U23" étaient envoyés au front au tournoi du Mont-Blanc face à des équipes A. Il n'y a pas eu de miracle face à la Norvège pour la victoire dans le tournoi, puisqu'ils n'ont pas réussi à tromper l'ancien gardien de Clermont-Ferrand, Pål Grotnes (0-3). Mais auparavant, deux succès sur des équipes de division I mondiale ont rassuré sur le niveau de la relève. la Lituanie avait été battue 9-6 avec deux buts de Clément Masson et trois du duo Lemoine/Lefebvre réuni comme avant à Rouen. Si Dorthe avait encaissé six buts, son collègue amiénois Henri-Corentin Buysse a obtenu un blanchissage contre la Grande-Bretagne, défaite 4-0 grâce à des doublés de Cyril Papa et Brian Henderson. Souvenons-nous que, la dernière fois qu'une équipe de France dite A' avait joué le tournoi du Mont-Blanc, le résultat avait été catastrophique avec entre autres un 1-11 contre une sélection de Mestis. Aujourd'hui, les espoirs paraissent plus solides

Encore fallait-il que les "A" suivent le mouvement. Ils l'ont fait en tenant le choc face à la Slovaquie. Après avoir ouvert le score en jeu de puissance sur une déviation d'Antoine Lussier, ils ont encaissé trois buts dans les sept minutes suivantes, et on pouvait craindre le pire face à la vitesse et la technique des Slovaques. Mais Coqueux a réduit la marque sur une passe de Besch, et ce score de 2-3 a été conservé jusqu'à la fin, avec un bon Fabrice Lhenry dans les cages. Bonne nouvelle : les Bleus ont bien tenu le rythme pour leurs retrouvailles avec le haut niveau. Il leur reste à tenir physiquement en enchaînant deux autres rencontres aussi difficiles face à l'Allemagne et à la Suisse.