La France dernière mais éveillée

L'équipe de France a donc terminé son tournoi suisse là où les pronostics la plaçaient : en dernière place avec zéro point. Elle aurait pourtant pu marquer contre l'Allemagne, lorsque Laurent Meunier, en véritable leader, avait égalisé contre l'Allemagne à 15 secondes de la fin... Tout ça pour mal gérer la mise au jeu et prendre un but de Florian Busch huit secondes plus tard.

Aujourd'hui, les regrets ne sont pas du même ordre car la défaite contre la Suisse a été sans appel. Pour leur troisième match en trois jours, les Bleus ont été menés 5-0 avant de sauver l'honneur par les frères Rozenthal (5-2). Très solide, la troupe de Ralph Krueger a remporté le tournoi chez elle. Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour les Français, puisque c'est la Suisse qui sera dans leur poule au Mondial. Ils avaient besoin de jauger le haut niveau mondial. Maintenant, ils savent.