Top/flop européen de février 2008 : Kezmarok (flop)

À l'issue de deux allers-retours dans l'Extraliga slovaque, le promu Kezmarok - une station de ski - avait gardé sa huitième place un peu par miracle, après une série de huit matches sans victoire, uniquement parce que ses poursuivants Zilina et Nitra avaient été aussi faibles dans la "dernière ligne droite".

Sauf que ce n'était pas tout à fait la dernière ligne droite. Dans sa nouvelle formule à 12 clubs, le championnat slovaque a rajouté à un double aller-retour traditionnel douze journées supplémentaires où les clubs classés à un rang impair rencontrent en aller-retour ceux classés à un rang pair.

Cette 8e place, obtenue en vertu des confrontations particulières par Kezmarok, qui avait battu trois fois sur quatre Zilina (à égalité de points), recelait donc un piège en réalité. Cela tient aux deux extrêmes. Le promu devait affronter les équipes classées 1, 3, 5, 7, 9 et 11, y compris le Slovan Bratislava, dominateur incontesté de la saison régulière. Zilina avait droit en revanche à deux matches faciles contre le n°12, l'équipe nationale junior slovaque intégrée au championnat pour apprendre (dans la défaite). D'un côté, deux défaites "probables". De l'autre, deux succès "assurés". C'est en tout cas ce que disaient les contempteurs de la formule...

En fait, Kezmarok a pris quatre points sur six possibles contre Bratislava. Et son adversaire Zilina a réussi à ne glaner qu'un point sur six contre les juniors ! Les moins de 19 ans (car ce sont eux qui remplacent les moins de 20 ans après le Mondial pour préparer l'année suivante...) n'ont même gagné que contre Zilina dans cette phase décisive... Cela n'a pas empêché le champion 2006 Zilina de doubler Kezmarok... qui pourra accuser tout le monde sauf la formule.