L'IIHF enquête

On attendait la réaction de l'IIHF sur la guerre des transferts entre la KHL et la NHL. Elle avait certes réagi par le biais de son porte-parole Szymon Szemberg, mais les menaces de suspension avaient été balayées d'un revers de main par Aleksandr Medvedev. Le patron de la KHL n'avait que faire des propos du Hongrois, pas assez haut placé à ses yeux pour avoir le droit de l'ouvrir... Il déclarait ne considérer comme officielle que la réaction du président de l'IIHF. Or, René Fasel est en vacances et n'a pas l'intention de les interrompre. Il ne veut pas prendre parti pour l'instant, déclarant simplement souhaiter que tout se résolve amicalement.

C'est le sens de sa dernière déclaration reprise sur le site de l'IIHF, qui dit enquêter sur le cas de six joueurs :

- Aleksandr Radulov, recruté par le Salavat Yulaev Ufa (pour moins de 3 millions de dollars par an d'après son agent, contrairement à ce qui avait été annoncé) alors qu'il a un an de contrat restant en NHL avec Nashville

- Nikita Filatov, engagé par Columbus et en fin de contrat avec le CSKA Moscou qui dit conserver ses "droits sportifs"

- Tomas Mojzis, défenseur tchèque engagé par Minnesota alors qu'il avait signé un contrat - préliminaire ? - avec le Sibir Novosibirsk

- Jason Krog, attaquant canadien qui a signé à Vancouver un mois après avoir signé un contrat avec le Severstal Cherepovets, contrat qui contenait une clause de sortie d'après une interview de l'attaquant sur une radio canadienne

- Fedor Fedorov, qui semble avoir signé avec les New Jersey Devils alors qu'il est sous contrat avec le Dynamo

- Viktor Tikhonov, le petit-fils de qui vous savez, qui a passé la saison avec le Severstal Cherepovets et participe actuellement au camp de développement des Coyotes de Phoenix.

Les joueurs sont suspendus jusqu'au 31 juillet en attendant que leurs contrats soient étudiés. Un contre cinq, en quelque sorte. Pour autant, Medvedev déclare ne pas accepter l'idée de ces suspensions et ne pas vouloir que ces joueurs soient les boucs émissaires du fait que le pacte entre la KHL et la NHL n'a pas encore été signé.