Communiqué de la FFHG : cas de Viry

Le 26 août 2008, le Viry-Châtillon Essonne Hockey et la FFHG ont été reçus au CNOSF, en audience de conciliation. Le club contestait la décision de la Commission Disciplinaire d'Appel fédérale confirmant la décision de la CNACG et celle du Bureau Directeur de ne pas valider le club de Viry en Division 1 pour la saison 2008-2009 en raison d'une situation alarmante pour la continuité de l'exploitation du club.

Durant l'audience, le conciliateur a confirmé que la procédure fédérale était conforme et a indiqué qu'en l'état, il devait donner raison à la fédération. Cependant, le club a produit des éléments nouveaux pendant l'audience :


- diverses lettres d'intention et d'engagements de partenaires privés confirmant l'apport de recettes nouvelles supplémentaires

- un nouveau budget prévisionnel 2008-2009

Prenant en compte l'historique du club et les difficultés nées de la non-disponibilité de la patinoire de Viry pendant 2 années, le conciliateur a proposé de laisser un délai de 48 heures au club pour que la fédération vérifie ces nouveaux éléments.

À la demande de la fédération, une réunion a eu lieu avec la mairie de Viry-Châtillon, qui a pris l'engagement d'assurer la continuité du club dans le championnat de France de Division 1 pour la saison 2008-2009, et de désigner un administrateur chargé du suivi et du contrôle de la situation comptable du club.

Le conciliateur a formulé une proposition à la FFHG, le 4 septembre 2008, visant à prendre acte de la décision de la FFHG de maintenir le club de Viry dans le championnat de Division 1 au titre de la saison 2008-2009 sous la réserve du respect de la formalisation des engagements souscris par la mairie de Viry-Châtillon.

La FFHG se satisfait de cette proposition de conciliation et invite le club de Viry à recouvrer une situation comptable et financière pérenne.

NB : cela met donc fin au feuilleton des validations. La logique sportive aura finalement primé puisque tous les clubs joueront dans la division pour laquelle ils sont qualifiés (à l'exception bien sûr de la disparition du Vésinet). "X" redevient Viry dans le calendrier de division 1, en attendant celui de la D2, qui aura l'allure suivante :

D2 nord : Brest, Dunkerque, Asnières, Rouen II, Cherbourg, Évry, Wasquehal, Champigny, ACBB, Meudon.

D2 sud : Lyon, Mulhouse, Cholet, La Roche-sur-Yon, Nantes, Toulouse, Clermont-Ferrand, Mont-Blanc II, Chambéry, Font-Romeu. La qualification en play-offs s'annonce particulièrement disputée dans ce sud sans équipe faible.