Présentation de la division 3

On connaît désormais les groupes de D3 pour la saison 2008/09. Pas facile d'y voir clair sans beaucoup d'infos à ce stade de la saison, mais on peut essayer de donner de premiers coups de projecteur.

D'abord, les engagés. On notera la disparition de quelques réserves (Angers, Brest, Caen, Garges/Deuil) et l'apparition de quelques autres (Villard, Morzine, Valence, Asnières), mais pour ce qui est des clubs proprement dits, il y a peu de changements. Les seuls petits nouveaux sont les Normands de Louviers, qui sautent le pas du loisir à la compétition. Bonne chance à eux.

Ensuite, les favoris. Après la promotion de la réserve de Rouen et d'Évry, qui seront les nouveaux favoris ? On pense bien sûr aux Français Volants de Paris, qui avaient raté la montée aux tirs au but. Le retour de l'ex-Magnusien Fred Brodin dans son club formateur va dans ce sens. Mais il faudra aussi compter avec les trois ex-rétrogradés empêchés de play-offs l'an dernier, à savoir Anglet (avec Daramy, Bellier et Rousselin reconverti ailier, mais l'Hormadi devra gérer l'engagement parallèle en Espagne), Limoges (qui a perdu gros avec ses deux meilleurs joueurs David Dostal et Sébastien Aris) et Belfort, où l'on suivra l'arrivée comme entraîneur-joueur de Roman Trebaticky.

Toutefois, il ne faut surtout pas oublier un autre ambitieux : Orléans. Même s'il a vu le jeune buteur Aurélien Morillon retourner à Évry, le OLHG vient en effet de recruter le grand défenseur Michal Tomasik, devenu champion de Turquie cette année et déjà passé par Font-Romeu en D3 et Limoges en D1, mais aussi l'international junior estonien Maksim Brandis, dont vous pourrez constater qu'il a été le meilleur marqueur de la division IIB en championnat du monde des moins de 20 ans.

Enfin, les différences notables par rapport à l'an passé. On peut signaler que Compiègne ne sera plus associé avec Amiens (qui enregistre une baisse des effectifs espoirs) et ne devrait donc plus figurer parmi les outsiders. En revanche, Rennes va redevenir compétitif avec son nouvel entraîneur-joueur Chrystian Ferland, l'inclusion de quelques espoirs comme Julien Creno, le retour au club de Loïc Pierre et Adrien Raffi ou encore l'arrivée de l'ex-espoir grenoblois Romain Laugier après deux ans d'arrêt pendant ses études d'ingénieur.

Poule A : Anglet, Limoges, Niort, Poitiers et Tours 2.

Poule B : Cergy 2, Courbevoie 2, Le Havre, Louviers, Orléans et Rennes.

Poule C : Asnières 2, Compiègne, Français Volants, Neuilly 2 et Saint-Ouen.

Poule D : Châlons, Colmar, Épinal 2, Luxembourg et Strasbourg 2.

Poule E : Albertville, Belfort, Besançon, Morzine-Avoriaz 2 et Vanoise.

Poule F : Avignon 2, Roanne, Toulon, Valence 2 et Villard-de-Lans 2.