Coupe de la ligue : sur les traces du grand-oncle

On avait évoqué samedi la capacité d'Épinal à gagner à chaque fois qu'une crise semble poindre. On avait oublié d'ajouter que les Vosgiens ont aussi le vilain penchant de replonger de plus belle dans le doute une fois qu'on les croit sortis d'affaire. C'est ce qui s'est produit ce soir, quand ils ont concédé l'égalisation de Milan Vastusko à trois secondes de la fin face à Neuilly-sur-Marne. En prolongation, Rane Carnegie a ensuite marqué le but vainqueur. Le petit-neveu de l'ex-Racingman termine ainsi son premier match en France avec une fiche de deux buts et une assistance ! On notera l'assistance typique pour les Bisons (207 spectateurs), mais que les détracteurs de la patinoire du 93 se calment... On jouait à Poissompré !

Cette victoire relance complètement la course à la deuxième place qualificative dans ce groupe B, où Amiens devrait terminer premier avec son facile 5-0 contre Strasbourg devant dix fois plus de monde.

Le plus surprenant reste toutefois le groupe A. Le favori rouennais occupe sa position habituelle, devant les autres. Il a battu Angers 4-3 grâce à la contribution inhabituelle de ses jeunes, avec deux buts de Lionel Tarantino et un de Loïc Lampérier. Mais le deuxième de la poule à mi-parcours, c'est... Caen, l'équipe de division 1 ! Les jeunes Drakkars ont forcé la prolongation à Tours, qui s'en est sorti par un but de Michael Clarke.

Le groupe C est lui aussi relancé. Dijon, sans victoire en championnat, y était sans défaite, mais a inauguré cette case ce soir contre Morzine-Avoriaz (3-4). Chamonix, pour sa part, a obtenu son premier succès dans la compeacute;tition, et quel succès, un 9-4 à Megève chez les grands rivaux du Mont-Blanc. L'ex-gardien chamoniard Radek Lukes a été chassé après seulement 16 minutes et 4 buts.

Le seul groupe "logique" est le D. Contrairement à Caen, les Gapençais (D1) n'y arrivent pas face aux équipes de Magnus. Ils ont vite perdu espoir contre Villard-de-Lans après deux buts rapides de Tristan Lemoine (1-4). Le choc opposant Briançon et Grenoble a été serré, et les Brûleurs de Loups ont encore eu recours à la prolongation avec un but de l'homme en forme Damien Fleury.