Top/flop européen de septembre 2008 : Rapperswil-Jona (flop)

SCRJ LakersNeuf matches sans victoire, c'est le pire départ d'un club de LNA depuis 15 ans. Et si l'on ajoute la préparation, cela fait une série de quinze rencontres sans le moindre succès. La crise est profonde à Rapperswil-Jona. On a même vu un supporter jeter son maillot sur le banc des joueurs, un symbole fort de rejet.

Beaucoup crient leur insatisfaction par rapport aux résultats, mais aussi par rapport à la stratégie lancée en 2005, lorsque de nouvelles couleurs (un bleu ciel "flashy") et un nouveau nom ("Lakers") ont été adoptés. Les initiales historiques SCRJ ont alors disparu, et on a voulu mettre au second plan le nom de Rapperswil pour ne pas être réduit à cette ville. "Rappi", comme on l'appelait affectueusement autrefois, est loin des ambitions affichées à cette époque, qui consistaient à jouer le haut du classement. Pour tenter de se racheter du public, le club lance maintenant une opération "un billet gratuit pour tout billet acheté" pour le prochain match à domicile...

L'entraîneur Morgan Samuelsson, en revanche, n'a toujours pas été remis en cause, ce qui doit être unique en Suisse après une telle série. Le staff technique vient cependant d'être élargi avec l'arrivée d'un assistant-coach, Dave Chambers. Cet ancien entraîneur en chef des Nordiques de Québec et de l'équipe d'Italie a fait ses preuves dans ces fonctions subalternes puisqu'il a été champion de Suisse au printemps en tant qu'entraîneur-adjoint avec Zurich. Pourra-t-il être le sauveur ?