Vítkovice et Treille perdent la tête

Vitkovice avait pris la tête de l'Extraliga tchèque lundi en battant le Sparta Prague grâce à un doublé de Viktor Újcík. Mais l'équipe d'Ostrava ne sera restée en première position que quatre jours. Hier soir, elle a perdu en prolongation chez l'avant-dernier Trinec sur un but de David Kveton. Présent sur la troisième ligne, Yorick Treille a manqué une belle occasion et a toujours son compteur bloqué à 2 buts, alors qu'on arrive au quart de la saison régulière.

Deux jours après son entrée en matière réussie en Ligue des Champions, le Slavia Prague champion en titre a profité de ce faux-pas de Vítkovice pour repasser devant, avec un succès 4-1 face à la lanterne rouge Znojmo.

L'évènement de la semaine en République Tchèque, c'est le retour en forme de Liberec. Les Tigres blancs avaient connu un début de championnat très difficile, à l'instar de leur gardien international Milan Hnilicka, à la peine. Mais depuis une semaine, ils ont enregistré un renfort important : Petr Nedved. Le vétéran de 36 ans, qui vient de passer une saison au Sparta, a cherché le mois dernier à revenir chez son précédent employeur, les New York Rangers. La franchise de NHL ne l'avait pas prévu dans ses plans, mais a accepté qu'il vienne faire la pré-saison. Il y a été le meilleur marqueur de son équipe avec 2 buts et 3 assistances en trois matches, mais sans faire changer d'avis les Rangers qui l'avaient prévenu que, à niveau de jeu proche, ils donneraient priorité à un joueur plus jeune. Tout de même content d'avoir prouvé qu'il avait encore le niveau, Nedved est donc rentré au pays et a signé à Liberec. Son premier match lundi (une victoire 4-1 sur la lanterne rouge Znojmo) a été discret, mais hier soir, il a marqué deux fois sur la glace de Ceské Budejovice, en échappée solitaire puis en contournant le gardien du revers sur une bonne passe de Lukas Zib.

Liberec revient dans la "zone play-offs" aux dépens de son adversaire du soir, qui s'enfonce après cette troisième défaite consécutive, la quatrième en comptant la Ligue des Champions. Après la débâcle à Ufa, Ceské Budejovice avait pourtant tenté de rajeunir l'équipe en envoyant en tribune Jirí Simanek et le capitaine Petr Sailer (qui a laissé le "C" à Veselý), mais cela n'a pas suffi. Et avec deux déplacements chez les deux premiers du classement dans les trois prochains jours, il ne sera pas facile de sortir de la crise...