Ligue Magnus : Briançon passe devant

Jérémie RomandAngers a perdu sa position de leader avec les honneurs. Les Ducs ont en effet mené au score à Briançon, avant de céder sur des pénalités répétées. Les cadres Bellemare et Fortier ont ainsi vu de la prison le capitaine local Edo Terglav égaliser juste avant la seconde pause. Briançon a ensuite montré sa densité au troisième tiers avec des buts de Jakub Milovanovic, Damien Raux (remplaçant Gagné blessé au genou sur la première ligne) et Michaël Perez en cage vide (5-2), dans une ambiance redevenue celle des grands jours. Groleau (Briançon) et Mihalik (Angers) sont sortis sur blessure en cours de match.

Les Briançonnais sont donc premiers du classement, accompagnés par Grenoble. Ce fut difficile pour les Brûleurs de Loups qui se sont fait rejoindre au score par Strasbourg dans un match qu'ils contrôlaient (un mal chronique), avant qu'Alexandre Rouleau ne marque le but vainqueur à deux minutes et demie de la fin. Il faut signaler un fait rare : ce n'est pas souvent que deux juniors marquent leur premier but en Magnus dans le même match, et c'est ce qu'ont fait l'Alsacien Julien Burgert (17 ans) et le Saint-Pierrais des BDL Nicolas Arrossamena (18 ans). De quoi réjouir le staff des équipes de France...

À ce sujet, il est toujours intéressant de voir comment les joueurs réagissent aux convocations. Jérémie Romand, invité au stage des Bleus à Asnières et remplaçant pour l'Euro Challenge, a ainsi mis deux buts ce soir. Il apparaît comme le principal bénéficiaire de la réorganisation des lignes entreprise le mois dernier par Alain Vogin pour mêler jeunesse française et expérience canadienne. Sa ligne avec Mallette et Desrosiers est en grande forme après un début de saison moyen. Avec 1 but et 6 assists ce soir lors de Rouen-Neuilly (10-1), Julien Desrosiers a ainsi pris la tête du classement des marqueurs avec 20 points en 8 matches, devant Plch et Dufour.

Après les deux défaites strasbourgeoises de la semaine, les quatre premiers - les mêmes que l'an dernier - ont pris trois points d'avance sur le reste du peloton. Leurs deux autres poursuivants ont en effet perdu à domicile : Amiens a cédé devant Tours sur un but d'Olivier Filion à l'avant-dernière minute, et Épinal devant Morzine-Avoriaz sur un but en infériorité numérique de François Rozenthal... qui avait été annoncé convalescent et forfait.

Trois buts et deux assistances de Tomi Sykkö, alias "la recrue qui change tout", ont permis à Villard-de-Lans de battre Chamonix à la dernière minute de la prolongation. Le point pris par les Chamois a cependant son importance : il permet de laisser la lanterne rouge... à son voisin et rival Mont-Blanc, battu plus sévèrement par Dijon (2-6).