Top/flop européen d'octobre 2008 : Liptovsky Mikulas (top)

La tendance est claire à Liptovský Mikulás : 6e en 2000, 7e en 2001 et 2002, 9e en 2003, 7e en 2004, 8e en 2005, 9e en 2006 et 2007, 11e et dernier en 2008... Le club voit sans cesse partir ses meilleurs joueurs (par exemple un certain Jan Plch en 2005) et fait figure d'éternel figurant dans l'Extraliga slovaque.

Cette année, les anciens sont revenus. Mais s'ils sont revenus, n'est-ce pas qu'on ne voulait plus d'eux ailleurs ? N'est-ce pas qu'ils sont trop vieux et qu'il est trop tard pour eux ? On pouvait le penser pour un Peter Listiak, plus hasardeux dans ses relances à sa seconde saison à Épinal. Et pourtant, le défenseur, qui a fait toute sa carrière ici avant ses deux années en France, a aujourd'hui la meilleure fiche +/- de l'équipe : +17.

Oui, les vieux se portent bien. Le centre Juraj Halaj, revenu dans son club formateur six ans après, en est le meilleur marqueur à 39 ans. L'arrière tchèque Jiri Hes, pas vraiment convoité à 36 ans avec 4 petits points à sa dernière saison en Extraliga tchèque, est devenu le meilleur marqueur du championnat parmi les défenseurs, tout en prenant sous son aile la jeune génération qui s'avère prometteuse.

Mais la clé actuelle de l'équipe, c'est son gardien tchèque Martin Falter. Il est là depuis plus de trois ans mais n'a jamais été aussi performant. Il a été élu deux fois "joueur défensif de la semaine" de l'Extraliga au cours du mois. Incroyable deuxième du classement, le HK32 Liptovský Mikulás ne lâche toujours rien au leader Kosice (trois points de retard, mais avec un match en moins).

Dommage que le public soit tellement habitué à la défaite qu'il ne connaît même plus le chemin de la patinoire. Le maire de la ville Jan Blchac a décrété que le match contre Skalica serait gratuit, et 3000 personnes se sont pressées dans la patinoire, mille de plus que d'habitude. Espérons que cet engouement se poursuivra car le parcours du club le mérite.