Top/flop européen d'octobre 2008 : Vityaz Chekhov (flop)

Le décès du grand espoir russe Aleksei Cherepanov lors du match Vityaz-Avangard a catastrophé le monde du hockey. Le départ de l'ambulance stationnée à la patinoire avant le troisième tiers-temps et l'absence de défribillateur en état de fonctionnement ont été abondamment commentés dans les médias nord-américains. Ils ont donné une image "arriérée" de la Russie que la KHL cherche justement à gommer à tout prix.

Il fallait des coupables, et ils ont vite été trouvés. Mikhaïl Denisov, le directeur du Vityaz Chekhov, et Yuri Afonkin, le directeur de la patinoire ont été bannis à vie d'un travail en KHL. Mais le scandale est à peine retombé qu'un autre a suivi...

Au calendrier, deux semaines séparaient le fatidique match contre l'Avangard Omsk du match suivant programmé à Chekhov, face au Traktor Chelyabinsk. De quoi laisser le temps de s'y préparer. Il y avait bien un défribillateur, et il n'y avait pas une mais deux ambulances. Tout était donc fait pour donner l'image d'une organisation sérieuse. Tout ? Pas tout à fait, puisque le Vityaz a oublié les règlements les plus élémentaires...

Il a gagné 3-2 sur la glace, avec le meilleur match en Russie de l'ancienne forte tête de NHL Chris Simon, qui revenait au jeu ce soir-là après des problèmes de dos. Mais il a perdu 0-5 sur tapis vert, avec une amende de 500 000 roubles, pour avoir aligné cinq Canadiens (Spylo, Walser, Simon et les goons Verot et Perrott) alors que la limite est de quatre étrangers. Tout le monde est au courant de cette limitation, sauf à Chekhov ! Après la réclamation du Traktor, le club local a essayé de biaiser avec un artifice grotesque : tenter d'effacer le nom de Derrick Walser de la feuille de match, comme si l'ex-défenseur berlinois n'avait pas passé 16 minutes sur la glace. Mais son nom figurait depuis longtemps sur le suivi du match en ligne, et ce sont d'ailleurs les responsables du site internet de la KHL qui l'ont alertée sur la présence bizarre de cinq étrangers. Le Vityaz n'a fait que se rendre encore plus ridicule...