Huet a du travail

Nikolaï Khabibulin ayant retrouvé son meilleur niveau, la situation est devenue plus délicate pour Cristobal Huet à Chicago. Presse et supporters sont moins impatients du départ du gardien russe, mais questionnent de plus en plus le choix du manager Tallon de recruter le Français. Celui-ci doit donc prouver qu'il est un bon titulaire, en ayant peu d'occasions pour le faire, puisque le nouveau coach Quenneville lui préfère clairement Khabibulin.

Hier soir, Huet était à l'épreuve contre Columbus, avec interdiction de se rater. Et il a accompli du très gros travail, en ayant plus d'arrêts à effectuer que dans ses heures les plus dures à Montréal. 51 tirs au total après prolongation, pour 3 buts encaissés. Avec la réussite qui convient dans ces cas-là, puisqu'il a é sauvé deux fois par ses poteaux, ses statistiques reprennnent des couleurs (91% d'arrêts en 5 matches), et il a parachevé son match en arrêtant les trois tirs au but, compensant une défaite préalable dans cet exercice.