Benoît prend Laporte

Élu entraîneur de l'année en DEL au printemps dernier, Benoît Laporte n'aura finalement tenu que trois mois dans son nouveau poste à Ingolstadt, tombé à l'avant-dernière place du classement après une cinglante défaite 1-5 vendredi soir contre Cologne, qui sort tout doucement de sa propre crise. Les supporters d'Ingolstadt réclamaient la tête de Laporte depuis plusieurs semaines, et ils ont bloqué l'entrée des VIP après le match pour réclamer la démission des dirigeants. Ceux-ci tenaient au même moment une réunion de crise, et le lendemain matin, l'entraîneur était congédié. Ses indemnités doivent être conséquentes puisque ce sont elles qui rendaient le club réticent à prendre une décision aussi coûteuse.