Florian Busch non suspendu

Après huit mois de polémiques, de menaces de mise à l'index de la fédération allemande et de perte de subvention ministérielle, de renvoi de la patate chaude et d'énièmes reports de décision, le cas Florian Busch est clos. La commission ad hoc du Comité Olympique et Sportif Allemand vient de décider de n'infliger aucune suspension à l'international allemand, qui avait claqué la porte à un contrôleur anti-dopage venu à l'improviste avant de le rappeler l'après-midi pour passer le test. On en reste donc aux sanctions infligées par la commission anti-dopage de la fédération allemande : 5000 euros d'amende à une organisation d'intérêt général et 56 heures auprès des jeunes de son club, les Eisbären.

Une épine de moins dans le pied du hockey allemand. Il peut maintenant s'occuper d'un autre problème urgent et grave, le cas Nuremberg, dont s'occupe maintenant un administrateur judiciaire (voir top/flop du mois).