Ligue Magnus : le retour anticipé de Buysse

Henri-Corentin BuysseIl était prévu que Henri-Corentin Buysse soigne tranquillement son genou et diffère sa rentrée, mais les circonstances en ont décidé autrement ce soir. Sa doublure Adrien Fénart a en effet encaissé quatre buts en moins d'un tiers-temps face au trio nord-américain de Neuilly-sur-Marne, Caig-Carnegie-Harrison. Le gardien amiénois est donc rentré pour provoquer un déclic psychologique. Pari gagné puisque les Gothiques sont remontés de 0-4 à 5-4 au deuxième tiers-temps, pour finalement s'imposer 6-5 sur un dernier but d'Anthony Mortas.

Les Amiénois chassent toujours la quatrième place, mais Angers se défend et garde ses deux points d'avance. Avec un effectif réduit par les blessures d'Albert, Baluch et Braxenholm, les Ducs ont infligé à Tours sa huitième défaite consécutive (4-3). Les Diables noirs perdent donc le contact sur Strasbourg, qui est revenu à un point de la sixième position en battant sèchement 6-0 l'équipe qui la détient toujours, Épinal. C'est le deuxième blanchissage de la saison pour Vladimir Hiadlovsky, qui rejoint ainsi Buysse dans cette statistique (le leader Satosaari en a trois).

La mauvaise opération du soir est pour les deux derniers, de nouveau décrochés. Il y aura plus de regrets à Neuilly, qui a pu y croire au Coliseum, que chez Saint-Gervais/Megève, qui n'avait pas vraiment compté sur la réception de Rouen comme un match prenable. Julien Desrosiers s'est enfoncé dans son fauteuil de meilleur marqueur de la Ligue Magnus avec deux buts de plus, et les Dragons se sont imposés 4-1. Ils récupèrent ainsi la deuxième place, comme la défaite grenobloise avant-hier le leur permettait.

Si la situation se complique pour les "barragistes virtuels", c'est que les équipes classées devant ont fait le plein de points. Villard-de-Lans a en effet battu Morzine-Avoriaz 4-3 pour porter sa marge de sécurité à 6 et 7 points avant un déplacement chez le promu samedi. Chamonix a pour sa part battu Dijon 3-2 en prolongation sur un but de Thibaut Geffroy pour prendre 4 points de marge sur son voisin. Ce résultat a permis aux deux équipes de marquer, mais ce point ne suffit guère aux Bourguignons qui tombent en douzième position. Il leur reste le remède éprouvé des équipes en mal de points : ils se déplacent à leur tour samedi à Tours. Mais attention : les Diables noirs escomptent bien que la roue tournera en 2009 car une neuvième défaite les mettrait eux-mêmes dans une position peu enviable au classement.