Top/flop européen de décembre 2008 : JYP Jyväskylä (top)

Il était une fois un "petit club"... qui domine aujourd'hui la SM-liiga avec 15 points d'avance !

L'homme qui a conduit le JYP à ce niveau, c'est Risto Dufva. L'ancien entraîneur national des moins de 20 ans est un formateur reconnu, et il a mis en place un système unique en Finlande de coopération avec les écoles de la ville. Une académie qui combine apprentissage du hockey et éducation.

Le principe du club est de ne jamais fixer de barrière au cursus scolaire des joueurs. Bien sûr, il arrive parfois qu'ils arrêtent d'eux-mêmes leurs études pour se lancer dans une carrière pro, mais ils sont libres. Et ils savent qu'ils ont un exemple vivant de réussite complète en la personne de Sinuhe Wallinheimo, gardien formé au club qui combine 94% d'arrêts dans la saison avec trois diplômes universitaires, tout cela en se faisant élire conseiller municipal de Jyväskylä en octobre dernier pour le parti de droite Kokoomus...

Dufva n'est évidemment pas seul. Il a déjà initié une collaboration totale avec l'autre club de Jyväskylä, le D-Team, qui connaît une réussite parallèle puisqu'il est troisième en Mestis. Et il bénéficie de tout le travail des formateurs qui se sont relayés depuis vingt ans. Il y a quelques années, le JYP avait du mal à faire percer ses bons jeunes en équipe première. Les joueurs partaient frustrés sous d'autres cieux. L'exemple de Juha-Pekka Hytönen prouve que cette époque est révolue : c'est sur place qu'il est progressivement devenu un des cadres.

Quant à ceux qui étaient partis, ils reviennent peu à peu. Tuomas Pihlman en est le meilleur exemple. Il est revenu il y a un an après avoir peu eu sa chance en NHL pendant quatre années en Amérique du nord. Il vient de connaître un mois exceptionnel avec 12 points en 7 matches, dont un phénoménal quadruplé contre Espoo avec le but en prolongation comme cerise sur le gâteau. Il complète parfaitement le meilleur marqueur de la ligue Jarkko Immonen, et après son 5-1 chez le deuxième (KalPa) pour finir l'année, on voit mal qui peut se dresser sur la route du JYP pendant cette saison régulière.