Top/flop de décembre 2008 : MODO (flop)

À la trêve de novembre, MODO était en tête du classement, et sa première ligne occupait les trois premières places du classement des marqueurs. À cette époque, l'icône locale Magnus Wernblom prenait une retraite anticipée, ne se sentant plus performant. Aujourd'hui, on le regrette déjà.

De ce premier trio magique, Per-Åge Skrøder s'est en effet retrouvé tout seul. À la reprise, son compatriote norvégien Mats Aasen s'est méchamment tordu la cheville et a manqué six semaines. Juste avant, c'est Niklas Sundström qui s'était blessé. Et c'est là qu'on a compris combien il était la clé de voûte de l'équipe, jusque dans le travail défensif qu'il abattait.

Mais même le retour des deux blessés n'a pas arrêté la dégringolade. Les joueurs de MODO ne suivent plus les consignes défensives, et les attaquants en font chacun à leur tête. L'équipe d'Örnsköldsvik est maintenant dernière du classement, plus mauvaise défense, dernière en infériorité et en supériorité.

Révélatrice du malaise, la mise à la porte du gardien Karol Krizan, adulé lors du titre de 2007. Le Slovaque avait une attitude "impossible" et avait même avoué sa volonté de partir. Mais il ne semble pas être le seul problème dans le vestiaire et rien ne semble pouvoir enrayer la chute.