La fête est finie

C'est bien joli, les surprises, les victoires des petits poucets, et tous ces contes de Noël, mais la fête est finie : les cadors du championnat ont pris leurs bonnes résolutions du Nouvel An, et le message est clair.

Rouen en particulier avait une revanche à prendre sur Épinal. Les Dragons sont allés corriger les Vosgiens frondeurs chez eux, avec un powerplay toujours aussi ravageur (3 sur 4 ce soir). Avec deux buts et une assistance, Marc-André Thinel est aussi de retour, qu'on se le tienne pour dit !

Thinel Marc AndreBriançon a résisté pour sa part à l'épidémie de méningite virale qui a mis son capitaine Edo Terglav sur le flanc, et si Owen et Perez étaient au repos, ceux qui ont ressenti les symptômes après la finale (Seikkula et Milovanovic) étaient présents. Les Diables rouges ont chassé Tom Charton pour une fois titularisé dans les cages chamoniardes, après 4 buts en 24 minutes, pour un score final de 2-6.

Fini de rire aussi à Angers qui tient à sa quatrième place, point final. Le 12-2 contre le Mont-Blanc a le mérite d'être clair. Fini de rire surtout pour Tours. Les Diables noirs ont mis fin à leur série de huit défaites en battant Dijon 6-4, avec encore et toujours Nicholas Romano qui a mis trois buts dont le dernier en cage vide.

Dans une Ligue Magnus qui revient aux fondamentaux, il n'y a qu'un choc qui vaille : Grenoble-Amiens. Un palet perdu dans le coin par Teddy Trabichet a avivé l'affiche en permettant aux Gothiques de mener à Pôle sud, mais ils ont ensuite payé leurs pénalités, Matt Amado se faisant même renvoyer au vestiaire pour un cinglage plus proche du coup de hache. Ludek Broz a servi Krayzel pour une reprise magistrale puis a marqué le but décisif. Le retour des valeurs sûres, on vous dit.

Non, l'Alsace ne déroge pas à la règle. On y a cessé depuis longtemps d'être surpris par les résultats de l'Étoile noire. La triplette canadienne Riendeau-Martin-Cayer a inscrit les quatre buts de la victoire à Morzine, et Strasbourg prend maintenant la sixième place au classement, aidé par sa victoire en match avancé à Tours. Mais les Strasbourgeois n'ont fait après tout que respecter et faire respecter la hiérarchie, puisque le mieux classé l'a emporté dans tous les matches ce soir.